/, Conseils/Les bonnes manières lors de la lecture du Coran

Les bonnes manières lors de la lecture du Coran

Les bonnes manières à adopter lors de la lecture du Coran.

La lecture du Coran est un des actes les plus aimés d’Allah . Chaque musulman doit honorer la parole du très Haut سُبْحَانَهُ وَتَعَالَىٰ . De fait, il est important d’adopter un comportement et des manières qui contribuent à l’élévation de notre livre sacré. Citons parmi les bonnes manières à accomplir lors de la lecture du Coran les suivantes :

  1. Être en état du pureté rituelle est très recommandé. Il y a certes une divergence entre les savants concernant le fait que cette pureté soit obligatoire, cependant tous sont d’accord pour dire qu’elle est préférable. Ainsi, celui qui veut s’adonner à la lecture du Coran effectuera alwhoudou الْوُضُوء et fera en sorte qu”il ne soit pas interrompu par ce qui pourrait les lui faire perdre. Cette pureté concernera également les habits et l’endroit où l’on se trouve. Il ne serait pas correct par exemple, de lire le Coran dans la salle de bain ou les toilettes ou dans tout endroit réputé impropre.
  2. Utiliser le siwak avant la lecture du Coran car la bouche est la voix par laquelle le Coran est récité. Le siwak, ou bâton d’arak, est un morceau de bois qu’utilisait régulièrement le Prophète pour se nettoyer les dents. Il les frottait avec régulièrement, spécialement avant de prier ou de lire le Coran ainsi qu’au moment des ablutions.

D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« On m’a certes ordonné le siwak au point où j’ai pensé qu’une révélation ou du Coran allait descendre le concernant ». (Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°213).

D’après Ibn Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Utilisez le siwak! Car certes il parfume la bouche et satisfait le Seigneur ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°4068).

Avoir une haleine fraîche pour réciter la parole d’Allah est donc dans la continuité de la pureté, et c’est l’honorer que de prononcer ses mots avec une odeur agréable qui s’échappe de la bouche.

 

  1. Prononcer alisti3aaza الإِسْتِعَاذَة qui est la formule par laquelle le lecteur cherche refuge auprès d’Allah contre Satan le lapidé comme nous le conseille Le Tout Miséricordieux dans Son livre :

Lorsque tu lis le Coran, recherche la protection contre le Diable banni” (Sourate 18, verset 98)

فَإِذَا قَرَأْتَ الْقُرْآنَ فَاسْتَعِذْ بِاللَّـهِ مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيمِ

  1. Lire avec khouchou3 et tadabour خُشُوع وَ تَدَّبُر, et tranquillité. Le khouchou3 (que l’on pourrait traduire par l’humilité, mais qui est un terme qui reste restreint) est l’état dans lequel on se trouve lorsque l’on est devant une personne que l’on respecte énormément, entre autres. Quant au tadabour, c’est le fait de lire en méditant sur la parole d’Allah. De ce fait, en dehors des moments de révisions de ce qui a été mémorisé, il faut lire les versets de manière calme, tranquille pour avoir le temps de comprendre et de réfléchir.

Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs?” (47/24)

أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ ٱلْقُرْءَانَ أَمْ عَلَىٰ قُلُوبٍ أَقْفَالُهَآ

 

  1. Ne pas oublier que celui qui nous parle pendant la lecture du Coran est Allah سُبْحَانَهُ وَتَعَالَىٰ Lui-même.
  2. Lire en tenant compte des règles de lecture et de tajwid, en s’arrêtant aux endroits autorisés et en n’évitant de trop la hachurer pour ne pas faire d’erreurs qui engendreraient des contresens.
  3. Lire en embellissant sa voix comme nous le conseille ce hadith : “Enjolivez le Coran avec vos voix” (rapporté par Abû Dâwwûd et An-Nasâ’î)
  4. Finir sa lecture par une invocation, spécialement lorsque l’on a terminé la lecture du Coran en entier, que l’on a accompli ce que l’on appelle une khatma. On pourra prononcer des du’as comme celle-ci :

” Soubhânaka Llahoumma wa bihamdik, Lâ ilâha illâ ant, Astaghfirouka wa atûbou ileyk. “”

سُبْحـانَكَ اللّهُـمَّ وَبِحَمدِك، لا إِلهَ إِلاّ أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتوبُ إِلَـيْك 

“Gloire et pureté à Toi, Ô Seigneur, et à Toi la louange.

Il n’y a pas d’autre divinité que Toi. Je Te demande pardon et me repens à Toi.”

Comme le rapporte ce hadith :

D’après Joubayr Ibn Mout’im (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soit sur lui) a dit:

« Celui qui dit ‘Gloire et louange à Allah, gloire et louange à toi ô Allah, j’atteste qu’aucune autre divinité ne mérite d’être adorée en dehors de Toi, je Te demande pardon et me repens à Toi’ , s’il la prononce dans une assise de rappel, elle sera alors pour elle comme un cachet et celui qui la prononce dans une assise de futilités, alors elle sera une expiation pour lui ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6430)

À noter que la parole : « sadaqaLlahu-l3azim » que beaucoup disent lorsqu’ils terminent la lecture du Coran, n’a aucune source authentifiée dans la sunnah bien que cette parole soit véridique. Simplement, il n’a pas été reporté que les compagnons ni aucun autre Salaf des générations qui suivirent n’ont prononcé ces paroles à la fin de la lecture du Coran.


Qu’Allah
mette la barakah, les bénédictions dans vos vies grâce à la lecture du Coran.

 

Les bonnes manières à adopter lors de la lecture du Coran.

Voici en cadeau un récapitulatif sur les bonnes manières à adopter lors de la lecture du Coran. Pour le télécharger faites un clique droit puis “enregistrer sous”.

 

 

By |2017-12-15T10:35:00+00:00janvier 29th, 2017|Comportement/ Adab, Conseils|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment