Je ne sais pas lire l’arabe, comment avoir une relation avec le Coran? 

Le Coran est le texte révélé par Allah représentant les fondements de notre belle religion qu’est l’Islam. Il est impensable qu’un musulman puisse pratiquer sa religion s’il ne lit pas les commandements et belles paroles que Le Très Haut nous dit. De ce fait, il est impératif pour tout croyant en Allah, en Ses Messagers – sur eux la paix-, en Ses Anges, en Ses livres révélés, au destin (bon ou mauvais), d’avoir un contact avec le Coran. 

Malheureusement, nous ne sommes pas tous en capacité de lire et de comprendre Al Fourqan (un des noms donné au Coran) dans sa langue originelle. Nous recevons régulièrement des questions à ce sujet : je ne sais pas lire l’arabe, puis-je le lire en français ? Je déchiffre à peine l’arabe et lis quelques lignes très difficilement, comment faire ? Je lis l’arabe mais ne le comprends pas, ma lecture reste-t-elle valide ?

Tant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans cet article à travers des pistes que vous seul choisirez de mettre en pratique ou non.

Avant toute chose, rappelons que l’apprentissage de la lecture et de la langue arabe est une obligation pour chacun de nous. Ainsi, quoi que vous puissiez entreprendre en amont pour être en contact régulier avec le Coran, il faut absolument que vous mettiez en place un programme qui vous permettra d’avancer en arabe en parallèle

Les solutions que nous allons évoquer ici constitueront une aide dans votre acquisition de la langue arabe pour certains et une solution momentanée pour d’autres, qu’il faudra veiller à mettre de côté ou utiliser différemment sur le long terme. Nous avons évoqué dans d’autres articles l’importance de l’apprentissage de cette magnifique langue qu’est la langue du Coran ainsi que des cours efficaces dans l’articles :  Deux solutions pour apprendre l’arabe de chez soi

Ceci étant dit, il est évident que nous devons utiliser toutes les facilités qui se présentent à nous pour “écouter, “lire” et comprendre ce qu’Allah a à nous dire. 

Sachez donc que de manière générale, il existe grosso modo 5 catégories de personnes:

  1. Celle qui ne sait pas du tout lire l’arabe et ne le comprend pas (comme les convertis ou encore les musulmans de naissance qui n’ont pas eu de contact avec la langue),
  2. Celle qui ne sait pas lire l’arabe, mais qui comprend certains mots (c’est le cas de certains Arabes qui parlent un dialecte par exemple),
  3. Celle qui déchiffre les lettres mais dont la lecture n’est pas fluide et qui ne comprend pas l’arabe, 
  4. Celle dont la lecture est fluide, mais qui ne comprend pas l’arabe,
  5. Celle dont la lecture est fluide et qui comprend l’arabe.

Il peut y avoir des niveaux intermédiaires entre ces catégories et cette liste n’est qu’une manière de schématiser de manière générale les différentes situations. 

Nous allons tenter de donner des pistes pour être en contact avec le Coran pour chacune de ces catégories avec l’aide d’Allah.

AlhamduLliLlah J'arrive à lire l'arabe
Coran
Lire le Coran en arabe, en français
Coran
  1. Je ne sais ni lire ni ne comprends l’arabe.

Concernant la personne qui ne sait lire et ne comprend la langue arabe, comme évoqué en début d’article, elle doit tout mettre en œuvre pour apprendre à la lire et la comprendre. 

Parallèlement à cela, elle doit s’efforcer d’apprendre sa religion et de lire le Coran en français. Effectivement, le français ne permettra pas de retranscrire le sens des versets de manière parfaite, mais cela sera un bon début qui permettra de saisir une partie du sens des versets

La question de savoir si on est tout de même récompensé lorsqu’on lit le Coran traduit est souvent posée. Beaucoup de personnes se demandent également si la lecture en français est équivalente à celle en arabe. Plusieurs savants ont répondu à ces questions. Parmi eux, Cheikh Ibnou Baz – qu’Allah lui fasse miséricorde – qui explique que la lecture d’une traduction ne peut être que momentanée et qu’elle n’est en fait qu’une sorte de tafsir qui explique les règles, mais qui ne pourra en aucun cas transcrire la totalité du sens qui ne pourra être saisi qu’en langue arabe. Voici le lien avec la réponse complète en arabe pour celles et ceux qui sont capables de lire ici.

De ce fait, la récompense qui est mentionnée dans le hadith à propos de chaque lettre lue fait référence aux lettres arabes et non la traduction. C’est pourquoi, il est d’une importance capitale d’apprendre à lire l’arabe. Il n’en demeure pas moins véridique qu’Allah voit les efforts et nous récompense pour cela

C’est la raison pour laquelle, en plus de la lecture en français, la personne pourra également avoir un contact auditif avec le Coran et faire en sorte de l’écouter en arabe un peu tous les jours. 

AlhamduLillah, nous vivons dans une époque où cela est énormément facilité et il existe même des sites et applications pour télécharger le Coran. Un article consacré aux différents sites pour télécharger le Coran intitulé 10 sites pour télécharger le Coran est disponible sur le site. 

Il est également possible d’acheter un Coran électronique qui permet d’écouter un verset en arabe et en français directement dans le moushaf à l’aide d’un stylo. Cette méthode peut être d’une grande aide. Ces copies du Coran électroniques sont disponibles dans la plupart des maktaba, et même sur Amazon soubhanaLlah! Ce type d’outil est vraiment très utile, car le Coran y est récité en arabe, dans plusieurs langues et il y a également un tafsir (explication du sens des versets) de disponible. Il sera utile aux petits et aux grands ainsi que tout au long du cheminement avec le Coran. 

Concernant l’écoute du Coran, la linguistique nous apprend que pour apprendre une langue il faut commencer par l’entendre souvent. Les enfants sont l’exemple parfait de cela : ils nous écoutent pendant à peu près 2 ans avant de commencer à prononcer leurs premiers mots. Ce travail d’écoute constituera ainsi une aide importante à votre apprentissage de la langue arabe. Et quel plaisir d’écouter La Parole d’Allah récitée, quel soulagement, quel apaisement !!

C'est par l'évocation d'Allah que se tranquillisent les coeurs
Coran électronique pour lire et écouter le Coran

Cliquez sur l’image pour voir le Coran électronique.

  1. Je ne sais pas lire l’arabe, mais comprends quelques mots.

Concernant la deuxième catégorie de personnes, celles qui ne savent pas lire l’arabe, mais qui comprennent certains mots du fait qu’elles parlent un dialecte arabe, elles détiennent en réalité une bonne base. Effectivement, la prononciation des lettres de la langue arabe n’est pas un souci pour elles. De ce fait, il faut qu’elles apprennent à lire rapidement et en priorité. Comme pour la première catégorie, elles pourront en parallèle lire le Coran traduit et l’écouter en arabe pendant le temps de l’apprentissage de la lecture

Petit aparté : sachez qu’il m’est très souvent arrivé de voir des élèves tellement motivées à apprendre à lire, qu’elles y arrivaient en moins d’un mois. Effectivement, l’apprentissage de la lecture n’est pas compliqué du tout et al hamduLillah les techniques pour apprendre fleurissent ces dernières années sur le net. Aujourd’hui, nous n’avons réellement plus d’excuses pour apprendre à lire l’arabe soubhanaLlah ! 

Un carnet au moment de la lecture du Coran Les salafs et le Coran

3 et 4) Je lis l’arabe lentement ou de manière fluide, mais je ne comprends pas.

La troisième et la quatrième catégories qui sont constituées de personnes dont la lecture est lente ou fluide et qui ne comprennent pas ou peu l’arabe, peuvent être regroupées. Effectivement, ces personnes auront le même travail à effectuer. Elles devront continuer à prendre des cours d’arabe pour améliorer leur lecture et leur compréhension de la langue arabe. Ceci en lisant le Coran quotidiennement

Pour celles dont la lecture est lente, c’est la régularité dont nous avons parlé notamment dans l’article intitulé La lecture quotidienne du Coran, qui la rendra de plus en plus fluide. Au début, elles ne liront que quelques lignes ou pages difficilement, mais l’exercice quotidien les familiarisera avec les lettres et leurs prononciations. Cette lecture pourra comme pour les non lecteurs, être complétée par l’écoute du Coran mais en suivant dans le moushaf pour justement s’imprégner des différentes règles de récitation.

Pour les lecteurs qui n’ont pas de difficultés, mais qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent, il faudra également lire le Coran et l’écouter régulièrement en essayant de se familiariser avec le vocabulaire, en ayant un petit carnet toujours à proximité durant la lecture par exemple pour y noter des mots sur lesquels elles pourront revenir régulièrement. (Ajouter infographie avec astuce carnet)

5) Je lis et je comprends l’arabe.

La dernière catégorie est constituée de personnes qui lisent et comprennent l’arabe aisément. Pour celle-ci aucune excuse: le Coran doit être présent dans leur vie au quotidien. Il faut qu’elles réalisent pleinement la faveur qu’Allah – Le plus Savant – leur a octroyée et qu’elles l’utilisent à bon escient. Tout comme nous serons jugés sur ce que nous avons fait de notre santé, de nos biens, de notre temps libre, nous serons jugés sur nos capacités.

 Avons-nous utilisé nos facilités d’apprentissage pour nous faire du bien puis faire du bien à nos proches, pour obtenir l’agrément d’Allah et nous prémunir du feu de l’enfer? 

Allah nous le dit justement dans Son Noble Livre : “préservez-vous, ainsi que vos proches, d’un feu dont le combustible sera constitué des hommes et des pierres”. [Coran 66: début du verset 6]

Celles et ceux qui n’ont pas de difficultés, ont un trésor entre les mains. Nous ne pouvons en aucun cas le négliger. Il faudra donc en plus de la lecture quotidienne qui est le minimum que nous puissions faire, essayer de mémoriser, de réviser le Coran. L’étude du tafsir et des dourous utiles pour comprendre encore mieux le Coran pourra également être mise en place.

Tout ceci dans le but de connaître notre Seigneur bien-aimé pour apprendre ce qu’Il aime et l’accomplir ainsi que ce qu’Il déteste et s’en éloigner. Tout ceci pour propager Sa Parole à qui voudra bien l’entendre et la suivre. Tout ceci pour avoir l’opportunité de nous élever en degrés dans Son Paradis. 

Pour terminer, sachez que quel que soit votre niveau, Allah voit vos efforts et si vous êtes sincères, l’essentiel est de d’essayer un peu tous les jours. Ne pensez jamais qu’une petite avancée n’a pas d’importance ou n’en vaut pas la peine. Un pas chaque jour se transformera en plus de 360 pas par an et ainsi de suite !

Pour résumer :

  • Je ne sais ni lire ni ne comprends l’arabe : je prends des cours d’arabe, je lis le Coran en français et je l’écoute en arabe.
  • Je ne sais pas lire l’arabe mais le comprends un petit peu : je prends des cours d’arabe, je lis le Coran en français et je l’écoute en arabe.
  • Je lis l’arabe lentement ou de manière fluide, je le comprends un peu ou pas du tout : je continue les cours d’arabe, je lis le Coran en arabe et en français pour améliorer ma compréhension, j’écoute le Coran en suivant dans le moushaf pour améliorer ma lecture et ma compréhension.
  •  Je lis l’arabe de manière fluide et le comprends : je peux utiliser toutes les manières à disposition pour être en contact avec le Coran et je complète la lecture avec le tafsir et les dourous des savants. 

Qu’Allah – tabaraka wa ta3ala – nous accorde la science qui nous rapprochera de Lui, qu’Il nous compte parmi Ahl Al Quran, les gens du Coran.

Pensez bien à partager cet article aux gens de votre entourage qui pourraient en avoir besoin et multipliez les invocations pour qu’Allah nous pardonne et nous accorde le Firdaws. 

سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَبِحَمْدِكَ أَشْهَدُ أَنْ لا إِلَهَ إِلا أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتُوبُ إِلَيْكَ

Votre soeur OumNajiya. 

Je ne sais pas lire l'arabe comment avoir un contact avec le Coran

Voici une Min map (carte mentale en français) qui schématise et résume les points essentiels de l’article. Imprimez là et mettez là en évidence afin de toujours avoir en tête et appliquer ces actions qui vous permettrons de développer votre relation au Coran et à Allah The mighty and Majestic! Il vous suffit de cliquer droit sur l’image puis “enregistrer sous” pour l’avoir sur votre ordinateur.