Le lahn اللَّحْنُ : les erreurs de prononciation du Coran

بِسْمِ اللهِ وَالْحَمْدُ للهِ وَ الصَّلَاةُ وَ السَّلَامُ عَلَى رَسُولِ اللهِ

Les sciences en rapport avec la récitation du Coran sont précises et élaborées. Nous avions évoqué dans un précédent article le Tajwid, qui regroupe les règles de prononciation et de récitation du Coran.

Pour mieux comprendre cette science, il est important de comprendre la notion de lahn, اللَّحْنُ , que l’on peut traduire en français par les erreurs de prononciation du Coran.

Qu’est-ce que le lahn اللَّحْنُ ?

On parle de lahnاللَّحْنُ en ce qui concerne les fautes de prononciation au moment de la récitation du Coran. C’est le fait de s’éloigner de la prononciation correcte dans la Tilawah التِّلَاوَة (la lecture du Coran).

Le lahn اللَّحْنُ , l’erreur dans la prononciation du Coran se divise en deux parties :

  1. le lahn al Jali – l’erreur évidente – اللَّحْنُ الجَلِي

  1. Le lahn al Khafi – l’erreur subtile – اللَّحْنُ الخَفِي

Qu’est-ce que le lahn Al jali – l’erreur évidente – اللَّحْنُ الجَلِي ?

Le lahn Al Jali اللَّحْنُ الجَلِي, l’erreur évidente, c’est la faute qui cause un changement de prononciation dans la lecture qui peut changer le sens ou non. Il se produit par exemple si on prononce :

  • une lettre à la place d’une autre,

  • une haraka (accent – fatha/ kasra/ damma) à la place d’une autre.

  • Une lettre en moins ou en plus, …

Par exemple, certaines personnes confondent le ta ت et le Ta ط , le dad ض et le dha ظ , etc.

Cette catégorie de lahn, d’erreur dans la prononciation du Coran est mouharamah مُحَرَمَة , interdite, pour le lecteur qui en est conscient et ne fait rien pour la corriger. Il doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour améliorer sa lecture.

Bien sûr, les personnes qui ont des difficultés dues à leur histoire personnelle, comme le fait de ne pas être arabophone ou encore de souffrir d’une maladie qui ne leur permet pas de prononcer certains sons correctement, ont un statut particulier et Allah est plus savant !

Qu’est-ce que le lahn Al Khafi -l’erreur subtile- اللَّحْنُ الخَفِي ?

Le lahn Al Khafi -l’erreur subtile- اللَّحْنُ الخَفِي quant à elle, est l’erreur qui cause un changement de prononciation sans changer le sens et concerne de manière générale, les erreurs de Tajwid. Elle se produira par exemple si :

  • la nasalisation n’est pas prononcée,

  • si les prolongations ne sont pas faites jusqu’au bout à certains endroits spécifiques,

  • si les règles de substitution ne sont pas appliquées et ainsi de suite en ce qui concerne les règles de Tajwid.

Le lahn al Khafi, l’erreur subtile, est détestable (makrouh), مَكْرُوه , puisque les règles rapportées par les différents lecteurs ne sont pas appliquées.

Ce jugement est logique puisque le Tajwid est un fard kifayah, une obligation qui n’incombe pas à la totalité de la communauté comme nous l’avions évoqué dans l’article qui explique ce qu’est le Tajwid.

Cependant, certains savants considèrent ce lahn interdit, tout comme l’erreur évidente, car à leurs yeux, elle est en contradiction avec ce qu’Allah nous a ordonné Lui-même dans son livre en nous disant : ( وَرَتِّلِ الْقُرْآنَ تَرْتِيلاً) « Et récite le Coran, lentement et clairement. » – sourate Al Mouzamil, verset 4. Ce verset nous encourage à réciter le Coran de la meilleure des manières, en donnant son droit à chaque lettre.

Soyez donc vigilants mes frères et sœurs, en ce qui concerne le lahn, les erreurs de prononciation du Coran, pour ne pas faire de contre-sens et réciter le Coran de la meilleure des manières, gagner des hassanates et vous rapprocher tous les jours un peu plus de notre Seigneur سُبْحَانَهُ وَتَعَالَىٰ .

سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَبِحَمْدِكَ، أَشْهَدُ أَنْ لا إِلَهَ إِلا أَنْتَ، أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتُوبُ إِلَيْكَ

Voici une mind map qui résume les points importants de l’article en cadeau. Clique droit, puis ” enregistrer sous ” pour la télécharger. A partager!

 

 

Les  erreurs de prononciation du Coran se divise en 2 : Al-Lahn al jali wa al khafi.

Il existe 2 types d'erreurs de prononciation du Coran : l'erreur évidente et l'erreur subtile.

Les erreurs de prononciation du Coran se divise en 2 : Al-Lahn al jali wa AL Khafi.