Qu’est ce que le tajwid ?

بسم اللّه و صلاة و سلام علي رسول اللّه

أمّا بعد

Le terme tajwid –التَّجْوِيدُ– vient du verbe jawada –جَوَّدَ– qui signifie en français « embellir », « s’améliorer ».

Cette Science, que l’on appelle également عِلْمُ التَّجْوِيدِ la science du tajwid (3ilm atajwid), consiste à réciter la parole d’Allah de la plus belle des manières en donnant à chaque lettre son droit et conformément à la manière dont elle a été révélée au Prophète Mohammed . Il faut également savoir que le tajwid est une science propre au Coran uniquement et non à la langue Arabe classique.

Il existe trois niveaux de lecture, ou manières de réciter le Coran :

    • ATahqîq (التَّحْقِيقُ )[taḥqīq], qui est la récitation la plus lente qui incite à la réflexion entre autres, et qui permet également d’entendre toutes les règles de manière très explicite ;

    • AlHadr (الحَدْرُ )[hadr], qui correspond à une récitation rapide, proche du rythme de la parole normale, on l’utilise la plupart du temps pour réviser les versets appris, durant la mouraja3a –مُرَاجَعَة-(la révision) ;

    • ATadwouir ( التَّدْوِيرُ ) quant à elle, est une psalmodie qui se situe entre le hadr et le tahqiq, ni trop lente, ni trop rapide.

Pourquoi les règles de Tajwid ont-elles été mises en place ?

La propagation de l’Islam dans le monde mit rapidement d’autres populations arabes et non arabes en contact avec le Coran. Chaque peuple ayant sa propre façon de prononcer les mots et les lettres, il fallait trouver un moyen de préserver la prononciation des versets coraniques. Ainsi pour s’assurer que la manière de réciter le Coran comme l’avait révélé Jibril -3aleyhi salam- au Prophète ﷺ soit transmise correctement, les règles de tajwid furent rédigées par les savants. Elles furent et sont encore, transmises de génération en génération.

En quoi consistent les règles de Tajwid ?

Les règles de Tajwid englobent plusieurs domaines dont :

  • la connaissance des points de sortie, d’articulation des lettres ;

  • la connaissance des caractéristiques des lettres ;

  • la connaissance des règles de Tajwid : al-ahkam ;

  • La connaissance des endroits où il est autorisé de faire une pause ou non ;… .

 

Pour conclure, il est important de préciser que l’acquisition de cette science incombe à la communauté islamique mais non à chaque musulman, c’est ce que l’on appelle un fard kifâya. Si une partie de la communauté connaît la science du tajwid, les autres sont excusés. Cliquez pour tweeter

Voici une question posée à cheikh Tchalabi à ce sujet ici.

Qu’Allah nous accorde de connaître toutes les sciences en rapport avec notre religion et qu’Il -exalté soit-Il- nous élève en degré.

سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَبِحَمْدِكَ أَشْهَدُ أَنْ لا إِلَهَ إِلا أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتُوبُ إِلَيْكَ وَ الصَّلاَةُ وَ السَّلَامُ عَلَى رَسُولِ الله

N’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à nos autres articles pour vous motiver à vous rapprocher d’Allah et de son livre ainsi qu’à partager ces informations précieuses