//Conseil n° 3 : Vous êtes capable de réciter le Coran correctement

Conseil n° 3 : Vous êtes capable de réciter le Coran correctement

Conseil n° 3 : Vous êtes capable de réciter le Coran correctement.

بِسْمِ اللهِ وَالْحَمْدُ للهِ وَ الصَّلَاةُ وَ السَّلَامُ عَلَى رَسُولِ اللهِ

 

Allah dit dans son Noble Livre : « En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir ? ». Sourate Al Qamar, Verset 17.

Il est donc clair que la parole d’Allah a été facilitée pour que l’être humain puisse la prononcer sans difficulté. De plus, Allah n’est pas injuste, Il a donné à Ses serviteurs les mêmes capacités. Ils ont des yeux pour voir, un nez pour respirer, des jambes pour marcher, une bouche pour parler, etc. En dehors de ceux qu’Allah a éprouvés dans leur santé, les être humains sont égaux quant à leurs différentes habilités.

On ne reprochera pas à un homme de ne pas savoir voler puisqu'il n'a pas d'ailes ! Cliquez pour tweeter

Nous avons donc tous des poumons, des cordes vocales, une langue, un palais, des dents, des lèvres, des oreilles, de ce fait nous sommes tous nés avec les instruments nécessaires pour pouvoir prononcer et reproduire les sons que l’on entend.

À ce titre, ne laissez personne vous dire que vous n’êtes « pas né avec la capacité de réciter le Coran correctement », prétendre cela, c’est sous-entendre qu’Allah est injuste quant aux dons qu’Il a fait à Ses serviteurs. C’est tout le contraire, le Coran a été facilité et chacun de nous est né avec les mêmes organes !

L’être humain est capable de reproduire la plupart des sons qu’il entend et donc de réciter le Coran correctement. Effectivement, si on s’en tient à la physiologie et à l’anatomie de manière générale (et ici c’est une linguiste qui parle), tout être humain est capable de prononcer tous les sons existant dans les langues humaines (par opposition au langage des animaux).


Mais pourquoi avons-nous cette impression que nous ne sommes pas capables de parler telle ou telle langue ou de prononcer telle ou telle lettre ?

Voici quelques pistes qui vous permettront de comprendre que vous êtes capable de réciter le Coran correctement.

  • D’abord sachez que c’est l’oreille en premier pas la bouche qui nous permet de prononcer des sons. Effectivement, avant de pouvoir reproduire un son, il faut l'entendre et l'entendre correctement Cliquez pour tweeter. Les oreilles captent un son qu’elles envoient au cerveau qui va l’analyser, puis qui enverra des informations aux différents organes articulatoires pour reproduire le son.
  • Sachez ensuite, que l’oreille interne est un organe complexe et que d’après de nombreux linguistes, elle est complètement formée après l’âge de 10 ans. Ainsi, d’après eux, c’est la raison pour laquelle toute langue apprise avant 10 ans sera plus facilement prononcée comme une langue maternelle. Il semble donc normal qu’en tant qu’adolescent ou adultes, certains sons, s’ils n’ont pas été entendus avant 10 ans soient plus difficiles à prononcer. Je suis sûre qu’il vous est déjà arrivé de confirmer ce phénomène chez certains enfants qui parlent plusieurs langues depuis l’enfance : ils n’ont aucune difficulté à prononcer les sons de la langue française, anglaise et arabe comme c’est le cas d’Oum Soukaina donc nous avions parlé dans cet article.
  • Il faut également ajouter que notre oreille est culturelle. C’est-à-dire qu’elle est habituée depuis la vie utérine, à entendre une langue et ses sons. Il est, de ce fait, tout à fait naturel, comme c’est le cas pour nos goûts culinaire, vestimentaire et autres de trouver un son étrange et de ne pas se sentir capable de le reproduire, car il n’est pas familier. Notre oreille le classe tout de suite parmi les choses qui ne font pas partie de nos habitudes. Lorsqu’on écoute une langue étrangère, il y a des sons que nous n’entendons pas parce qu’ils ne correspondent pas à nos habitudes et que le locuteur lui entend très bien.

Comment les sons de tous les langages sont produits ?

Les sons du langage sont produits par l’action d’un ou de plusieurs organes de l’appareil phonateur sur le courant d’air qui y circule. Le courant d’air circule des poumons vers l’extérieur lors de l’expiration. Cette colonne d’air entre en vibration au niveau du larynx et subit éventuellement des modifications de la part des résonateurs que sont la cavité buccale et la cavité nasale.

Par exemple si une personne prononce le mot « vélo », elle commence par inspirer de l’air puis, tout en expirant, elle changera la position des différents organes de sa bouche pour sortir des sons différents. Elle commencera par poser ses incisives supérieures sur sa lèvre inférieure pour former le [v], elle ouvrira sa bouche pour former le [é], posera sa langue sur son palais pour former le [l] et enfin arrondira sa bouche pour former le [o]. Vous venez de dire « vélo » pour vérifier, n’est-ce- pas ?!!


Voici quelques conseils pour vous aider à prononcer les sons d’une nouvelle langue plus facilement et donc de réciter le Coran correctement :

  • Le premier conseil et le plus important, est en réalité d’ordre psychologique : essayez pas de vous auto-convaincre que vous êtes doué pour les langues. Comme nous l’avons vu précédemment, c’est une erreur de croire que vous n’arriverez pas à parler une langue étrangère à cause de quelques difficultés de prononciation. Il est vrai que nous sommes tous différents et que certains ont des prédispositions pour imiter les sons différents de ceux de leur langue maternelle, mais nous pouvons tous y arriver avec un minimum d’implication.
  • Sachez également que vous n’êtes pas seul à ressentir ce type de difficultés de prononciation concernant le Coran. D’ailleurs, même des personnes dont l’arabe est la langue maternelle peuvent avoir une prononciation qui n’est pas correcte, car comme vous le savez certainement, il existe de nombreux dialectes arabes et énormément de lettres ne sont pas prononcées comme dans l’arabe classique.
  • Essayez autant que faire se peut d’écouter le Coran le plus souvent possible. Comme nous l’avons expliqué, le processus naturel d’acquisition d’une langue commence normalement avec l’écoute et l’oral avant de passer à l’écrit. Et subhanaLlah, c’est également ainsi que le Coran a été révélé. Jibril- 3aleyhi salam- venait au Prophète et lui récitait le Coran à voix haute. Ensuite, le Messager d’Allah récitait les paroles aux compagnons et certains d’entre eux écrivaient les versets sur du cuir, des os ou autres supports. Le Coran a donc été révélé oralement et nous devons tirer un enseignement de cela. Plus vous écouterez le Coran et plus votre oreille se familiarisera avec les sons arabes et plus il sera facile pour vous de prononcer les lettres, même les plus difficiles.
  • Une langue, c'est une culture des sons Cliquez pour tweeter et souvent, nous cherchons des analogies avec les sons que nous connaissons déjà. Certains par exemple, diront que le ghayn غ en arabe est comme le [r] en français. Ils n’ont pas tout a fait raison, car le ghayn غ est légèrement décalé dans la gorge par rapport au [r] . Il peut donc être judicieux de mettre de côté les acquis linguistiques qui pourraient venir brouiller notre apprentissage de la langue arabe et ne pas forcement chercher des analogies pour ne pas être parasité. Si toutefois, vous en ressentez le besoin, demandez à une personne compétente si elles sont correctes.
  • La lecture de la langue arabe est mathématique contrairement aux autres langues. C’est-à-dire que 1+1=2, vous lisez ce que vous voyez. Je m’explique : en français par exemple, on apprend les lettres de l’alphabet, mais au moment de les assembler pour former des mots, les sons qui sortent ne sont plus les mêmes. En arabe, ce n’est pas le cas, vous lisez ce que vous voyez, une lettre plus une haraka (accent) font un son. De ce point de vue-là, l’écrit ne viendra pas brouiller ce que vous avez appris à l’oral. Il est donc fortement conseillé d’apprendre à lire l’arabe avant de lire ou d’apprendre le Coran. Certaines personnes arrivent à apprendre en moins d’un mois ou même une semaine. Passer par une version phonétique du Coran utilisant les lettres latines peut souvent prêter à confusion. Vous pourrez utiliser des méthodes comme la Qa3idah Nouraniya spécialement conçue pour lire correctement le Coran ou la Baghdadiya.
  • Concentrez-vous activement sur la prononciation des sons différents du français ou que vous ne connaissiez pas auparavant si vous parlez un dialecte arabe. Pour vous améliorer, repérez les sons les plus difficiles et exercez-vous à les reproduire à voix haute.
  • Pratiquez régulièrement pour habituer votre oreille, vos yeux et votre langue à prononcer les sons.
  • Lisez à voix haute le plus souvent possible, seul, avec vos amis, votre professeur ou tout autre personne capable de mettre en évidence les points sur lesquels il faut que vous vous concentriez. Entourez-vous des personnes qui font de vous une personne meilleure. Cliquez pour tweeter Entourez-vous des personnes qui vous aideront à progresser, à réciter le Coran correctement et donc à vous rapprocher d’Allah !

Comment aider nos enfants à réciter le Coran correctement ?

En ce qui concerne nos enfants, il faut, en tant que parents, faire notre possible pour qu’ils ne rencontrent pas les mêmes difficultés que nous. Comme nous l’avons évoqué au début de cet article :

  • Leur oreille interne n’est pas complètement formée avant 10 ans. Elle n’est donc pas opaque et assimile bien tous les nouveaux sons.
  • D’autre part, les enfants ont l’esprit libre et n’ont pas les mêmes préoccupations et responsabilités que les adolescents et les adultes. Les enfants sont tels des éponges, ils absorbent tout ce qu'on leur propose. Cliquez pour tweeter Il faut profiter de ces atouts et essayer le plus possible de les familiariser avec la langue arabe pour que ses sons soient naturels pour eux comme l’est leur langue maternelle, surtout si ce n’est pas l’arabe que vous utilisez à la maison. Pour qu’ils arrivent à réciter le Coran correctement :
  • Mettez souvent des audio de Coran à la maison et faites que la parole d’Allah soit présente dans vos demeures. Souvenez-vous de ce hadith : d’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

« Ne faites pas de vos maisons des tombes, certes Shaytan fuit de la maison dans laquelle est lue sourate Al Baqara (n°2) » (Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°780) .

  • Faites de la lecture et de la mémorisation du Coran une activité quotidienne que vous allierez à vos différentes routines,
  • Inscrivez-les à des cours d’arabe le week-end ou en ligne. Beaucoup d’instituts en ligne proposent des cours d’arabe et de Coran aux enfants comme le markaz www.al-kunuz.com.
  • Si vous parlez un dialecte arabe, rappelez-leur régulièrement de prononcer les lettres correctement surtout pendant leur séance de mémorisation par exemple, pour qu’ils distinguent bien entre le dialecte et l’arabe littéraire. Vous leur éviterez des difficultés dans leurs apprentissages actuels et futurs insha Allah.

Qu’Allah vous facilite la lecture et la mémorisation du Coran ainsi que son application.

Partagez cet article autour de vous, afin de rassurer tous ceux qui pensent qu’ils n’y arriveront jamais, c’est tout le contraire, lorsque l’on désire se rapprocher d’Allah سُبْحَانَهُ وَتَعَالَىٰ , Il nous facilite par des endroits que l’on n’aurait jamais suspecté :

﴿ حَسْبُهُ فَهُوَ اللَّهِ عَلَى يَتَوَكَّلْ وَمَن يَحْتَسِبُ لَا حَيْثُ مِنْ قْهُوَيَرْزُ ﴾ ﴿ مَخْرَجًا لَّهُ يَجْعَل اللَّهَ يَتَّقِ وَمَن ﴾

« Et celui qui fait preuve de piété envers Allâh , Il lui accorde une issue et lui accorde la subsistance d’où il ne s’attend pas ; et celui qui se fie à Allâh, Il lui suffit », [sôurat ‘at-Talâq / 2-3].

 

N.B : Les conseils donnés dans cet article nous concernent tous, que la langue arabe soit notre langue maternelle ou non. Effectivement, il existe de nombreux dialectes arabes et la prononciation de certains mots est très souvent très éloignée de l’arabe classique utilisé dans le Coran. Par exemple, au Maroc, le Djim est prononcé jim, en Egypte, il est prononcé gim, les Saoudiens et une partie du maghreb prononcent le Qaf comme un g, … . Je m’adresse ici donc aux convertis, ne pensez surtout pas que les problèmes de prononciation ne concernent que ceux dont la langue maternelle n’est pas l’arabe !

 

سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَبِحَمْدِكَ، أَشْهَدُ أَنْ لا إِلَهَ إِلا أَنْتَ، أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتُوبُ إِلَيْكَ

By |2017-12-15T10:35:00+00:00février 21st, 2017|Conseils|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.